Maison et objet  hiver 2024

Montée en gamme

Rien n’a freiné les ardeurs des visiteurs du salon Maison et Objet, pas même la neige ni le froid qui s’est abattu sur la région parisienne. La grand-messe annuelle du design d’intérieur et de la décoration dans le sens le plus large du terme a une fois de plus illuminé les allées du parc des expositions de Villepinte à l’occasion de son édition hiver 2024, offrant aux visiteurs un large panorama des tendances les plus en vogue dans un domaine où l’inspiration était omniprésente, où la créativité défiait les conventions et où l’innovation était reine.

Du côté des exposants, il est à noter le salon s’est fortement mobilisé pour renouveler son offre : +9% du nombre d’exposants au total comparé à janvier 2023, avec 2516 marques dont plus de 60% internationales. A remarquer également, les 30% de l’offre, composé de marques nouvelles présentes sur le salon. À cette proposition enrichie a répondu une audience visiteurs en hausse de +5%. Si en septembre 2023, on avait noté une participation plus timide des visiteurs français, la reconquête de cette cible clé a fonctionné en janvier. C’est en effet sur le visitorat hexagonal à +9% et le grand export à +25% que la croissance se lit davantage sur cette édition, avec une belle progression des États-Unis à +8% et de l’Asie à +83% portée par le Japon à +52%, l’Inde à +18% et le retour de la Chine. À contrario l’Europe enregistre un retrait de 9% conséquence d’une situation économique difficile, due en partie à l’inflation, et à une situation géopolitique instable. Toutefois, à l’issue du salon, il est à noter une presque équité entre les visiteurs français et étrangers (58% pour la France, 42% pour l’international). Ce sont les trois profils majeurs de visiteurs, à savoir les architectes d’intérieur, lesquels enregistrent la plus forte progression à +8%, les professionnels de l’hospitalité (+2%) et les retailers (+1%), qui ont constitué l’attention toute particulières ds organisateurs. Bien que les retailers aient pu souffrir d’une fin d’année quelque peu compliquée, l’heure est au dynamisme et au renouveau, grâce à une offre proposant une large gamme de produits, désirables, durables et respectueux de l’environnement, accompagnés de solutions innovantes.

Maison & Objet
Show 2024

Galerie

Imagination et créativité

A cet effet, les équipes aux commandes du salon n’ont pas ménagé leurs efforts en termes d’imagination, à l’instar du hall 7, conçu comme un écrin dédié à la décoration haut de gamme. Nommé Signature, il accueillait à chacune de ses entrées, deux univers spécifiques, faisant dialoguer patrimoine, poésie et prospection. Il présentait d’abord ‘’Alchimie’’, une installation immersive et inédite dans le monde de Baccarat. La Maison de cristal, reconnue dans le internationalement comme une des références du vrai savoir-faire français, a profité de son retour pour célébrer son 260ème anniversaire sur le salon. En écho se trouvait de l’autre côté du parcours, un deuxième point d’orgue au travers de la scénographie inédite du Designer de l’année 2024 Maison&Objet, Mathieu Lehanneur. Également designer de la flamme olympique, Mathieu Lehanneur, dévoilait en exclusivité pour l’occasion son installation visionnaire et onirique Outonomy au monochrome jaune déjà iconique.

Au delà de ces deux événements spécifiques, Elisabeth Leriche Dans son WHAT’S NEW? In Decor intitulé ‘’Nouveaux Mondes’’ Elizabeth Leriche, proposait TECH EDEN, une plongée dans une nature magique et mystérieuse, marquée par des motifs audacieux, sophistiqués et des couleurs fortes. Une réconciliation entre la technologie et la nature. Aux côtés de ces grands noms, Maison&Objet a aussi exposé la nouvelle garde du design au travers de différent programmes. Ainsi, Les Rising Talent Awards, qui pour cette édition spéciale des trente ans du salon, a permis à sept jeunes talents internationaux d’interpréter le thème TECH EDEN de la saison via des créations mêlant “haute technologie et savoir-faire”, entre excellence du geste et innovation technologique. D’autre part, Le programme Future On Stage, l’incubateur Maison&Objet a permis aux jeunes marques de participer au salon. Ont été sélectionnées trois marques lauréates, fortement impliquées en faveur de démarches vertueuses, proposant des produits et des matériaux recyclés, recyclables et à l’esthétique inspirante. 
Enfin le The Maison&Objet Factory, proposait une sélection réalisée à partir des plus belles pièces de Paris Design Week Factory présentée en septembre dernier.

Maison & Objet
Show 2024

Galerie

Le marché de l’Hospitality, un secteur porteur en plein essor

Au cœur du Hall 6, l’agence de conseil en stratégie créative Peclers Paris a mis en scène ‘’INSPIRE ME!’’ une installation immersive et multi sensorielle afin d’incarner le thème TECH EDEN. Les prescripteurs de ce secteur en pleine mutation et expansion ont pu vivre une expérience prospective mais concrète présentant une sélection de marques et de talents d’avant-garde pour appréhender les nouveaux usages et les évolutions du métier autant que ses enjeux environnementaux. Le studio REV Architecture a, quant à lui, imaginé le showcase de l’espace Hospitality Lab, incarnation physique, inspirée et audacieuse de l’hybridation des lieux d’accueil, tissant une passerelle entre lobby d’hôtel et flagship de luxe. A cet effet invitation à célébrer la joie de vivre autour de l’installation d’une table démesurée mettant en scène leur vision de la générosité et du spectacle dans une scénographie à la fois high-tech et très “french savoir- vivre”. En matière de décor, l’hospitality se révèle plus que jamais comme une passerelle avec le marché du résidentiel, permettant aux architectes d’intérieur de passer de l’un à l’autre avec aisance.

Moyens et solutions pour soutenir le retail

Le WHAT’S NEW? In Retail, pensé par François Delclaux et BETC DESIGN, proposait pour la première fois, une offre de produits mais aussi des solutions pour animer, aménager et développer son espace de vente. Avec un programme d’ateliers coaching ciblé pour le marché du retail faisant intervenir des experts internationaux sur des problématiques métier très précises et pratiques, les retailers ont pu interagir, questionner et se former aux meilleures pratiques business pour développer leur activité. Le secteur Well-being & Beauty, lancé en septembre, a été positionné au cœur de l’offre retail pour permettre de diversifier ses produits et de faire vivre des expériences aux clients sur les lieux de vente, en complément de produits plus catégorisés ou saisonniers.
En fil conducteur, les visiteurs ont pu découvrir et repérer des marques labellisées éco- responsables par un jury d’experts invités par le salon. Le parcours “Sustainable” fût aussi une réponse apportée à la demande croissante, tous métiers confondus, de nouveautés, mais aussi de marques engagées dans la réduction de leur empreinte carbone (matière et produit). Enfin, le programme identitaire des Talks a remporté un vif succès. Au-delà de l’offre produits, Maison&Objet se démarque par la densité et la qualité de contenus partagés et sa capacité à fédérer les acteurs majeurs de la scène internationale pour que chaque professionnel puisse améliorer sa pratique. Les visiteurs ont ainsi eu la chance de voir réunis sur une même scène un casting hautement inspirant d’envergure internationale à l’instar de Martyn Lawrence Bullard, Ramdane Touhami, Martin Brudnizki, Charles de Vilmorin, Andrea Trimarchi (Formafantasma) ou encore Nelly Rodi, amie fidèle de Maison&Objet depuis trente ans.

Maison Objet 2024

Maison et Objet, un salon au sommet de son art

En conclusion de cette édition 2024, Il est parfaitement clair que le salon Maison&Objet, tire son offre par le haut via une scénographie de haute qualité, une offre globale ou les produits sont parfaitement adaptés aux tendances de notre époque, ou l’authenticité, la durabilité, le respect environnemental restent les maîtres mots. Il suffisait à cet effet de constater l’omniprésence des matériaux organiques, tels que le bois brut, la pierre naturelle, le rotin. Sans surprise, Les fabricants et industriels ont pensé leurs gammes en fonction du bien être des consommateurs. En parallèles le Vintage revisité s’installe désormais durablement, avec notamment des pièces remarquablement réinterprétées via un design contemporain. Cette réminiscence vers le passé s’est vérifiée un peu partout sur le salon avec une présence forte de motifs rétro aux accents Art Déco, en passant par les couleurs audacieuses des années 70. Ce qui marque cette édition, c’est le ciblage précis de chaque secteur de l’offre globale, avec cependant un effort tout particulier à l’attention des professionnels prescripteurs du domaine de l’hospitality. L’autre fait remarquable a été marqué par le soutien du secteur du retail, sans lequel rien n’est possible en termes d’échanges commerciaux. Dans une époque aussi compliquée que celle que nous vivons,le soutien vers ces acteurs est essentiel.Les organisateurs l’ont fort bien compris et n’ont pas ménagé leurs efforts en termes non seulement d’information, mais également de pédagogie via les multiples rencontres. Ceci constitue à notre avis le temps le plus fort d’un salon qui reste au sommet de son art, quelles que soient les circonstances.