Taïwan Hardware Show
et International
Metal Technology

Espoirs et interrogations

Depuis plus de deux ans le salon le plus performant dans le domaine de l’outillage, du bricolage et ses dérivés, qui se tenait à Taïwan en octobre subit l’implacable verrouillage de sa frontière en raison du Covid qui continue de sévir, même si les cas quotidiens semblent s’atténuer. Qu’en sera t’il en octobre ? Bien malin qui pourra prédire ce que sera la situation. Le virus reste donc le point d’interrogation essentiel pour un salon en plein essor qui n’a pu accueillir le moindre visiteur depuis bientôt trois ans.

 

Pour Taïwan Hardware Show et International Metal Technology, la situation est t’elle tenable ? Difficile à dire. Le rendez vous aura bien lieu cette année, certes, mais de quelle manière ? Sera t’il réservé uniquement aux exposants et visiteurs locaux ? A ce jour, tout laisse à penser que les visiteurs internationaux ne seront pas autorisés à rentrer sur le territoire, à moins de passer sous les fourches caudines de la quarantaine et de la surveillance qui s’ensuit, ce qui rend un déplacement déjà fort lointain géographiquement, totalement impossible pour les acheteurs occidentaux dont l’agenda est fort chargé. D’autre part et dans une moindre mesure, quid de la situation militaire ? Il ne faut pas oublier que Taïwan fait aujourd’hui les grands titres de l’actualité en raison de la menace d’une invasion militaire venue du grand frère Chinois qui ne cesse d’accentuer sa pression sur le territoire en envoyant notamment quasiment chaque nuit des chasseurs bombardiers survoler son espace aérien. Enfin cerise sur le gâteau, voilà que les Américains s’en mêlent en multipliant les gestes diplomatiques à l’encontre de Pékin et accessoirement quelques navires dans le secteur.

Deux grands virages

C’est pourtant dans cette ambiance hautement explosive et sous la menace d’un virus qui joue les prolongations que se tiendra malgré tout l’édition 2022 du salon Taïwan Hardware Show devenu le rendez vous de référence du secteur de l’outillage dans la zone Asie pacifique. Il se déroulera avec un nouveau partenaire nommé International Metal Technology, spécialisé dans les technologies des métaux. Voilà donc pour la première nouvelle qui somme toute ne devrait pas affecter le déroulement du salon, bien au contraire, apportant même un plus dans l’offre ou la complémentarité est évidente. Voila donc un mariage de raison qui donne de la consistance au salon.
L’autre grand virage se situe au niveau géographique. Le lieu d’expositions change de ville, ce qui n’est pas une affaire commune. Ainsi et jusqu’en 2019, celui ci se déroulait dans la ville de Taichung à quelque cinquante minutes par le train rapide depuis la capitale, avec il faut le dire un vrai succès qui l’a propulsé au sommet de son secteur d’activité. Seulement, et à notre avis, le site assemblé via des aménagements provisoires semblait un peu fait de bric et de broc, ce qui ne manquait pas de nous étonner. L’équipe de Trade Shows Online, habituée à un autre environnement.

Taïwan Hardware Show et International Metal Technology mettent Cap au Sud

C’est donc dans la ville de Kaoshiung, à peine plus loin, mais plein sud, que se tiendra donc l’édition 2023 du Taïwan Hardware Show et International Metal Technology. Certes, ce nom ne nous est guère familier, mais il faut savoir que cette ville située au sud du pays est la troisième ville du pays. Ce n’est donc pas n’importe où que les organisateurs de Kaigo aux mains de l’événement ont choisi de s’installer. Il faut notamment savoir que cette cité abrite le plus grand port industriel du pays, abritant ainsi plus de 7708 unités de production, 81 166 entreprises et 124 000 centres d’affaires. Ces chiffres démontrent l’importance stratégique de Kaoshiung qui en fait la troisième ville du pays pour les uns derrière Taichung, et la seconde pour d’autres. Peu importe la classement Elles ne sont ni plus ni moins que les poumons économiques de Taïwan.
C’est donc là, que s’installera cette année le salon THS (Taïwan hardware Show) & IMT (International Metal Technologies) Les visiteurs y découvriront les nouveautés et innovations des fabricants et industriels du secteur lesquels se compteront au nombre d’environ 300 sur une surface de 9 000 m2. Certes ce n’est pas l’exposition universelle, mais chaque entreprise y est stratégique dans son corps de métier. S’y trouveront présentés l’outillage bien évidemment, mais également le jardinage et ses dérivés, la visserie, la serrurerie, mais aussi une partie dédiée à l’équipement de la salle de bains. Bref une offre très classique, réputée et reconnue dans le monde pour sa qualité, ce qui fait de Taïwan un grand fournisseur dans les produits OEM ou ODM. Mais le territoire est aussi le paradis des hautes technologies et notamment le leader mondial des puces dont on mesure partout de par le monde l’importance stratégique et ses problèmes engendrés lorsqu’elles viennent à manquer. Comme le THS n’est jamais en retard d’un métro, les visiteurs pourront expérimenter le fameux Metavers dont on dit qu’il va révolutionner le commerce de demain. Cette orientation vers la sous traitance et le no name, est avant tout la conséquence d’une politique axée essentiellement vers l’exportation et c’est justement là que le bât blesse.

Taïwan Hardware Show et International Metal Technology

Quid des acheteurs internationaux ?

Comme nous l’avons déjà exprimé plus haut, Trade Shows Onine ne peut dissimuler ses craintes. Face à une offre d’une telle qualité globale dont on sait qu’elle est essentiellement tournée vers l’exportation, que sera le salon si du 19 au 21 octobre, date de sa tenue, si les frontières restent fermées en raison du Covid ? Tel est le problème que devront affronter les organisateurs et sur lequel ils n’ont aucune prise.

THS & IMT 2022 19/21 octobre Kaoshiung (Taiwan)