Taiwan Hardware Show 2023

Plus forts que Jamais

En ces temps terribles qui secouent le monde, Taiwan est considéré comme un point chaud potentiel. En débarquant dans la capitale Taipei, nous pensions trouver une tension au moins aussi égale à celle qui règne en Europe depuis la terrible attaque sur Israël par les terroristes du Hamas.

Nous l’imaginions d’autant plus que la menace Chinoise semble toujours aussi fortes sur la République de Taiwan. Toutefois, nos interrogations ont été vite balayées, et c’est en toute sérénité que nous avons eu le plaisir de visiter l’édition 2023 du salon Taiwan Hardware Show qui s’est tenu dans les meilleures conditions.

Incroyable pays que ce territoire du bout du monde, qui défraie la chronique des médias occidentaux chaque jour un peu plus pour les raisons que chacun connaît. Est ce cependant donc pour autant que la population est sous pression ? Y règne t’il un climat de guerre ? Telles ont été les questions que nous nous sommes posés. Eh bien, au terme de notre séjour, nous pouvons affirmer qu’il n’en n’est rien. Le peuple Taiwanais reste égal à lui même. Le calme, la courtoisie, la politesse règnent dans les rues toujours fort animées de Taipei qui reste une grande ville pleine de vie. En fait, nous avons retrouvé avec bonheur, cette ambiance qui prévalait avant la parenthèse Covid, laquelle avait terriblement affecté le pays. Celui ci n’avait rouvert ses portes qu’à l’automne dernier et il est vrai qu’il fallut plusieurs mois pour que la situation redevienne normale. Cette réouverture s’était effectuée avec une grande prudence bien légitime au demeurant, et l’atmosphère n’était pas celle que nous connaissions. C’est donc seulement cette année que nous avons retrouvé Taiwan et sa capitale, telle que nous l’aimons. Bien évidemment, tout ceci avait affecté l’édition 2022 du salon THS, acronyme de Taiwan Hardware Show, qui en plus s’était tenu dans la ville de Kaoshiung, qui a beau être un des grands centres industriels et économique du pays, reste quand même éloigné de la capitale, malgré l’excellence des transports ferroviaires.

Toujours est t’il que la session de l’an passé a eu le mérite d’exister et de relancer la machine après deux longues années d’absence, nous y reviendrons en détails un peu plus loin dans ce reportage. Mais auparavant, nous souhaitons insister sur l’image que Taiwan renvoie aujourd’hui dans le monde, et ceci nous semble de la plus haute importance. En effet, pendant longtemps, son seul nom, rendait souvent perplexes les occidentaux et beaucoup étaient incapables de situer le territoire sur la carte du monde. Tout juste, était encore accolé le fameux “made in Taiwan” espèce de mot valisede la production nationale, avant que l’imposant voisin Chinois ne prenne la place que chacun lui connaît aujourd’hui. Bref, l’image était un peu floue, voire même très floue pour le consommateur. Puis vint l’avènement de la High Tech qui en quelques années à bouleversé l’économie mondiale. L’électronique s’est invitée partout, dans tous les domaines des produits de consommation. Celle ce s’est accompagnée d’une explosion de la numérisation. Ce fût une extraordinaire opportunité qui a propulsé le pays en haut de l’échelle mondiale dans ces domaines où nos amis Taiwanais excellent depuis des années, se situant au sommet planétaire, notamment en termes de composants, lesquels sont devenus les produits les plus précieux, les plus recherchés, par tous les industriels de la planète. En l’espace de quelques années Taiwan est devenu un des points névralgiques de l’univers industriel.

Taiwan, paradis des hautes technologies

Désormais les fabricants Taiwanais de composants sont les plus courtisés en raison de la qualité de leurs production dans le domaine de ces fameux composants, dont ils sont réputés comme les meilleurs au monde et de loin. Même la concurrence des pays les plus avancés dans le domaine de s technologies de pointe n’arrivent pas à ce niveau d’excellence. Seulement ce savoir faire unique, n’est pas sans conséquences ni répercussions sur la bonne marche de l’économie mondiale. C’est ainsi que naquit une pénurie partielle historique en raison de la demande planétaire des composants Taiwanais auxquels l’industrie nationale ne peut que partiellement répondre en raison de l’explosion des commandes. Le phénomène a d’autant plus été aggravé que ceux ci sont considérés comme incontournables quand ils ne sont pas les seuls sur certains secteurs d’activité. Il faut également ajouter à cela, l’impact de la pandémie qui a désorganisé les sources d’approvisionnement au sein des entreprises occidentales, et lorsque les frontières se sont rouvertes, ce fût le rush , provoquant des retards et obligeant les fabricants Taiwanais à procéder à des arbitrages dans le livraison de leurs produits. C’est ainsi par exemple que les industriels de la téléphonie mobile, grand consommateurs de composants, ont ils été privilégiés face aux constructeurs automobiles qui paient aussi le prix de leurs exigences en matières d’achats
Ainsi donc la conjugaison de ces paramètres conjoncturels et structurels ont promu le savoir faire industriel au sommet de la hiérarchie des grands pays des technologies de pointe. Des acteurs du secteur des composants sont devenus des grands noms de renommée mondiale, à l’exemple de TSMC. Le savoir faire de ces entreprises suscite l’admiration mais également toutes les convoitises.

Taiwan Hardware
Show 2023

Galerie

Le grand virage

Si nous avons voulu ce long préambule, à propos de la “Hig tech” Taiwanaise, c’est pour que nos lecteurs comprennent bien que cet environnement impacte l’ensemble du monde économico industriel du pays, et que tout doit se lire avec ce regard. le monde de l’outillage n’échappe donc pas au phénomène comme nous avons pu le constater lors de l’édition 2023 du salon THS, accompagné comme l’an passé d’une offre dénommée IMT, pour International Metal Technology Taiwan, et enrichi cette année de T-Safe dédiée à la sécurité professionnelle au travail. C’est en effet sous cet angle qu’il fallait aborder le salon dans sa globalité, tant le phénomène était flagrant. Quoiqu’il en soit cette édition 2023, peut être considérée comme celle du grand virage pour les équipes de Kaigo qui pilotent l’événement, et ceci pour une autre raison. Après avoir migré ces dernières années sur les deux centres industriels du pays, à savoir Taichung jusqu’à la crise du Covid puis Kaoshiung l’an passé, le salon a pris ses quartiers du 18 au 20 octobre dans la capitale sur le site de Nangang au cœur du nouveau quartier des affaires pour sa 23ème édition. Cette décision a été prise par les organisateurs dans un but bien précis. Il s’agit désormais de faire venir les exposants et surtout les visiteurs du monde entier. A Cet effet quoi de mieux donc que Taipei ? La facilité des transports, l’offre hôtelière, la proximité immédiate de l’aéroport constituent des arguments essentiels pour les acheteurs dont le temps est compté, et les agendas chargés. Toutefois, Taichung qui avait l’avantage de concentrer la majorité des fabricants autour de la ville, ne manquait pas d’atouts. Ceux ci n’ont pas disparu, et l’extraordinaire train à grande vitesse permet de s’y rendre en moins d’une heure dans le plus grand des conforts, selon des rotations de l’ordre de tous les 15 minutes.

Impact positif immédiat

Au vu des résultats, cette décision a d’ores et déjà eu un impact très net en termes de visitorat dès cette année puisque les organisateurs ont eu la satisfaction d’accueillir sur le site de Taipei Nangang Exhibition Center (hall2) pas moins de 24232 professionnels du secteur ce qui constitue un résultat tout à fait remarquable. Mieux encore ceux ci sont venus de 73 pays, venant ainsi conforter le virage amorcé en direction de l’internationalisation, laquelle constitue un objectif prioritaire, justifiant notamment la décision de l’installation du salon sur Taipei. Virage réussi, lorsque l’on considère le Top Ten des visiteurs venus des pays suivants : Japon, Etats Unis, Inde, Hong Kong, Corée du Sud , Indonésie, Thaïlande, Emirats, Afrique du Sud et Allemagne. Tous ces gens ont pu apprécier à sa juste valeur une offre qui couvre l’outillage manuel et électro portatif, serrurerie, les fixations, la visserie, les matériaux de construction, les produits et outils de jardin, bref tout ce qui fait l’offre originelle du salon, plus le matériel de transformation des métaux et les équipements de sécurité et de protection. Ces deux derniers secteurs s’intégraient dans l’offre. Sur IMT pour la premier, ou chacun a pu admirer une fois de plus le savoir faire technologique typiquement Taiwanais. Le second inaugurait l’ouverture d’un nouvel espace dénomme T-Safe 2023 dédié aux équipements de sécurité et de confort et bien être au travail, sujet on ne peut plus d’actualité en cette époque. Voila en tout cas, un axe de développement fort judicieux qui ne fait que conforter le sérieux et la cohérence du salon.

Taiwan Hardware
Show 2023

Galerie

“Bridging Borders Empowering Supply Chain” thème central de l’édition 2023

Derrière ces anglicismes un peu obscurs, il faut y voir des objectifs bien précis. Il s’agit d’inscrire Taiwan comme un axe central de coopération entre les industriels, les services administratifs, commerciaux et la chaine logistique, afin de rendre plus fluide, plus efficace la relation fournisseur/client. De plus, Ces derniers ont pu découvrir la profondeur de l’offre, le savoir faire et surtout apprécier sa qualité globale, élément qui n’a pas échappé à un invité de marque, en l’occurrence Johnny Herbert, le bien connu secrétaire général et co fondateur de EDRA (European DIY Retail Association), lequel ne tarit pas d’éloges quant au fameux “made in Taiwan”, dont il prédit une place importante pour le futur, en raison de la qualité de ses produits et de leur durabilité remarquable, sujet désormais essentiel notamment sur les marchés export occidentaux, les consommateurs étant devenus très exigeants en la matière. Les fabricants Taiwanais ont compris l’enjeu depuis longtemps, et l’ont d’ores et déjà intégré dans leur production, a des niveaux très élevés, non seulement en matière durabilité, mais aussi en termes de capacité de recyclage et de respect de l’environnement. Bien évidemment, et comme d’habitude, a été mis en place un très copieux programme de conférences et séminaires, durant les trois jours du salon, lesquels ont connu un remarquable succès tant par la richesse des informations que par l’intérêt porté des visiteurs à tous les thèmes abordés.

Un soutien des autorités

Tous ces efforts ne sont pas restés lettre morte en haut lieu. En effet, le salon a reçu le soutien officiel de autorités. C’est ainsi que le bureau du commerce international du ministère des affaires économiques a inauguré très officiellement le projet d’exposition digital nommé “Expo Tech” introduisant des services digitaux expérimentaux très innovants annonçant des salons très interactifs, permettant aux acheteurs de découvrir des nouveautés et innovations en 3D, des guides du visiteur dits intelligents, mais aussi le smart scanning. Pas de doute, nous sommes bien à Taiwan, haut lieu des technologies de demain qui démontre ainsi un savoir faire exceptionnel en la matière. Toujours est t’il que les équipes Kaigo aux commandes du salon, sont d’ores et déjà tournées vers demain. Ils ne craignent en aucune façon cette évolution, qui au contraire, va permettre d’aborder les rendez vous du futur avec des instruments dédiés. Toutefois, Le parcours visiteur n’est cependant pas près de disparaître tant il est acquis que l’épisode Covid nous a appris que rien ne remplace les contacts humains. Néanmoins, il est aussi absolument certain que les outils du futur viendront s’intégrer sur ce genre d’événement. Des salons d’un nouveau type vont apparaître où le virtuel sera au service du visiteur, les rendant plus efficaces dans tous les domaines. Telle est la leçon que nous adresse le salon THS, ses dérivés IMMT et T-Safe.

En tout cas, cette édition 2023, est pleine de promesses. Le visitorat était bien là. Il a répondu présent de façon conséquente en termes d’affluence, mais il s’est aussi internationalisé de façon conséquente pour le plus grand bonheur des organisateurs dont c’était l’objectif prioritaire et une des raisons majeurs pour lesquelles ils ont décidé d’installer le salon à Taipei. D’ailleurs il ne comptent s’arrêter en si bon chemin dans ce domaine, puisque l’an prochain celui ci sera enrichi d’un hall supplémentaire.
Enfin, Taiwan reste un des hauts lieux mondiaux des nouvelles technologies. Certes l’offre globale reste identique à ce qu’elle a toujours été et donc conforme à ses promesses. Mais tout y transpire le monde de demain ; ou le digital et le High Tech seront omniprésents dans tous les domaines. C’est ce qui fait la personnalité et l’attrait de ce salon tout à fait remarquable et qui mérite une visite lorsque l’on est un acheteur occidental à la recherche de produits innovants, durables et de haute qualité.

Trois questions à Alexander Keim

Project Manager Kaigo

Un premier bilan pour cette édition 2023 ?
Alexander Keim : Il est tout à fait positif. Nous enregistrons une hausse du visitorat très conséquente, et un niveau de satisfaction élevé tant de nos exposants que des acheteurs qui ont fait le déplacement sur le salon. Nous avons eu en plus, la satisfaction d’accueillir un nombre plus important d’acheteurs étrangers, ce qui correspond exactement à nos objectifs prioritaires, à savoir l’internationalisation, sujet qui constitue notre priorité dans les années à venir, et sur lequel nous allons intensifier nos efforts.

Est ce la raison pour laquelle vous êtes désormais installé à Taipei ?
Alexander Keim : Tout à fait. Nous sommes conscients qu’un visiteur étranger, souvent venu de loin, ne souhaite pas s’infliger des déplacements supplémentaires. Dans la capitale, tout est facile en termes d’accueil, de structures hôtelières. De toutes façons, celui ci veut profiter de sa venue pour visiter les installations et infrastructures exposants, cela reste tout à fait possible et très facile. En effet, la majorité d’entre eux sont situés dans la région de Taichung. Les trains à grande vitesse leur permet de s’y rendre très rapidement dans le plus grand des conforts, avec en plus une grande souplesse en termes d’emploi du temps puisque la rotation des horaires de ces trains fonctionne tous les quinze minutes environ.

Taiwan 2023 Directeur Salon Trade Shows Mag

 Quels sont vos objectifs pour l’année prochaine ?
Alexandre Keim : Nous allons agrandir la superficie du salon, puisque nous mettons à la disposition des exposants un hall supplémentaire. D’autre part, nous développons la complémentarité de l’offre. Comme vous avez pu le remarquer, nous ajoutons un nouveau segment avec t-Safe, consacré à la sécurité et les bien être au travail. C’est un sujet d’importance aujourd’hui, au même titre que la durabilité, et le respect environnemental, le recyclage. Mais notre objectif reste le recrutement de visiteurs étrangers. Nous avons déjà enregistré des résultats encourageants pour cette session 2023, mais nous n’allons pas nous arrêter en si bon chemin. Nous allons donc intensifier nos efforts sur cet objectif. Telle est notre priorité.

Rencontres

Taiwan 2023 Interview 1 Trade Shows Mag
Ping-Hing WU (Leou you) Regina Huang (RBG) Cindy Huang (Shen Yu Plastics)

RBG CORPORATION, SHEN YOU PLASTC, LEOU YOU ENTERPRISE

L’union fait la force

Selon une habitude assez répandue sur les salons Asiatiques, des entreprises unissent leurs forces afin d’optimiser au maximum leur visibilité en termes d’espace, tout en comprimant les coûts. Cette pratique est d’ailleurs assez commune à Taiwan dans la mesure où les fabricants sont souvent interdépendants sur certains secteurs, tout en étant situés assez proches les uns des autres sur le plan géographique. Telle a été la stratégie des trois exposants venus présenter leurs nouveautés et innovations sur l’édition 2023. Ceux ci opèrent dans l’univers du jardin dont l’arrosage qui illustre cette coopération, puisque chacun fabrique chacun une partie des composants de tuyaux destinés à cet usage. Il était donc évident que ceux ci fassent cause commune sur le salon ce qui rend leur vie plus facile. Toujours est t’il que le résultat de cette association ne pouvait pas passer inaperçu, grâce à un stand aux dimensions très conséquentes. Ces trois compagnies proposaient également chacun une offre spécifique indépendante dans l’univers du jardin qui leur permettait de rencontrer les propres acheteurs de leurs marchés. Ainsi SHEN YUN PLASTIC officie sur en OEM en Europe, principalement en Allemagne, Angleterre et France. RBG qui expose pour la première fois vise le marché national, tout en étant déjà présent à l’export en nom propre et aussi OEM. Enfin LEOU YOU se positionne en tant que sous traitant des deux premiers cités, tout en ayant également une offre personnelle. Voila en tout cas une initiative fort intéressante qui prouve que l’union fait la force.

GONG FONG ENTERPRISE

Cap vers l’Europe

Cette entreprise est spécialisée dans le l’univers de L’OEM et de L’ODM via la fabrication d’outillage à main pour professionnels et plus particulièrement dans le domaine des tournevis. Selon Stephen Hu Executive Assistant to President pour reprendre les termes Exacts de sa fonction, le salon est une plateforme idéale pour proposer les nouveautés suggérées aux acheteurs professionnels qui peuvent ainsi les découvrir de visu et ajuster leur cahier des charges. Créée en 1980, la société est très présente depuis 40 à l’export via les Etats Unis qui en constituent le marché principal. Cependant, c’est désormais un développement sur les marchés Européens qui constitue un axe de développement majeur. Déjà présente notamment en France, celle ci va lancer une gamme de produits spécifiques aux exigences du vieux continent, en collaboration avec les acheteurs locaux, comme toujours. Connue pour la qualité de ses produits, GONGFONG ne devrait pas avoir trop de peine à accélérer sa croissance, grâce à sa bonne connaissance des marchés occidentaux et sa rigueur en matière de respect environnemental, durabilité, et capacité de recyclage. Le groupe possède un département de recherche et développement tout à fait performant dans ces domaines devenus tellement essentiels aujourd’hui.

Taiwan 2023 Interview 3 Trade Shows Mag
Stephen Hu (Gong Fong)
Taiwan 2023 Interview
Victoria Wu (Matatakitoyo Tools, Randy Lin (Hong Bing)

MATATAKITOYO TORQUE TOOLS, HONG BING PNEUMATIC INDUSTRY

Une belle histoire d'amitié

Dans un secteur différent de l’outillage de jardin, voilà encore un bel exemple de coopération sur un salon. Cette fois nous avons affaire au secteur de l’équipement ultra professionnel avec les entreprises MATATAKITOYO TORQUE TOOLS et HONG BING PNEUMATIC INDUSTRY, qui ont aussi décidé d’unir leurs efforts afin de présenter leurs nouveautés et innovations sur cet univers où celles ci sont complémentaires, puisque chez les premiers on fabrique des outils dynamométriques et chez les seconds des outils pneumatiques. Nous sommes donc dans un secteur ou le partenariat joue à plein. Ainsi, les deux compagnies s’entraident sans la moindre arrière- pensée dans la prospection des clients. Leur offre est quasiment interdépendante, et les acheteurs sont toujours issus des mêmes univers professionnels. Toutefois, HONG BING est très bien positionné sur les marchés exports qui assurent 80% de son chiffre d’affaire, tandis que pour MATATAKITOYO, tout est à faire puisque l’export pèse beaucoup moins lourd. En tout cas, voila donc un bel exemple à méditer et deux exposants heureux qui en n’oublient d’ailleurs pas de remercier Kaigo pour la qualité des visiteurs que les organisateurs ont fait venir pendant tout le salon. Voila des mots qui ne peuvent que faire plaisir à l’équipe aux commandes d’une session 2023 de THS tout a fait réussie.