Guanghzou International Lighting Exhibition

En route vers les records

Fidèle à sa réputation, la Chine est le pays de la démesure et le prouve dans le domaine des salons professionnels notament avec le Guanghzou International Lighting Exhibition. Si, au fil des années, nous nous sommes habitués à des chiffres, toujours plus vertigineux, force est d’avouer que le salon GILE qui se tiendra du 9 au 12 juin, va encore nous surprendre par des statistiques record. Il a d’ailleurs déjà commencé en annonçant une surface d’exposition de 260 000 m2 ! Voilà donc des chiffres qui d’ores et déjà font plus qu’interpeller.

GILE24 880x180 French Trade Shows Mag

Il va donc sans dire que le reste est l’avenant, puisque pas moins de 200 000 visiteurs sont attendus pendant les quatre jours de l’événement qui se tiendra donc du 9 au 12 juin dans le gigantesque parc des expositions situé dans la mégapole de Guangzhou, capitale de la province la plus riche et de la plus dynamique d’un pays en plein redémarrage. En tout cas ces données prouvent que si la pays traverse des difficultés, celles ci sont plus fondamentalement conjoncturelles que structurelles. Le tissu économique du pays n’a pas disparu, loin de là, et le dynamisme des entreprises encore moins. Certes, l’empire du Milieu sort plus difficilement que les autres nations du Covid et de ses conséquences, mais c’est surtout le secteur de l’immobilier et du bâtiment qui ont été durement touchés par cette crise. Toutefois, le gouvernement veille au grain et possède suffisamment de liquidités pour l’enrayer. Il faut juste comprendre que tout ceci prendra du temps. Dans cet environnement délicat, et sans surprise, la confiance des ménages a été, durement entamée. Les dépenses de la population ont été l’objet d’arbitrages sévères. Est ce pour autant que la ChIne est à l’agonie dans tous les domaines comme certains économistes l’imaginent ? Il semble que les données du salon GILE prouvent que le pays est encore bien vivant.

Guanghzou International Lighting Exhibition

Galerie

Encore bien vivant

Non, l’Empire du Milieu n’a pas sombré, tant s’en faut. Les dirigeants ne sont pas aveugles ni sourds. Après avoir longtemps misé sur le marché intérieur, ils se sont rendus compte que celui ci avait besoin de temps pour retrouver son énergie, et ses citoyens l’envie d’investir et de consommer. Ils ont donc réinvesti de nouveau toutes leurs forces vers l’exportation, laquelle avait fait leur fortune et leur puissance. A cet effet, ils ont porté de nouveau leurs efforts vers l’intensification de leur développement industriel dans tous les domaines. Cependant le pays n’est plus seulement l’usine du monde, il est aussi un des grands pôle mondiaux dans le domaine de d’innovation technologique. Seuls les Etas-Unis les devancent encore en termes de dépôts de brevets. Ainsi donc la nation est t’elle entrain de devenir un pays qui n’a rien à envier à personne dans bien des secteurs. Elle le prouve notamment, et de manière spectaculaire dans le secteur de l’automobile ou les constructeurs qui se comptent aujourd’hui à plus de 100, sont devenus des acteurs incontournables, affichant même des résultats inimaginables aujourd’hui qui en font les premiers importateurs mondiaux, grâce à leurs extraordinaires performances commerciales sur le marché des voitures électriques, bouleversant la donne économico industrielle en occident sur un secteur que le vieux continent dominait. Et encore nous n’avons pas tout vu, car se prépare une offensive redoutable dans l’univers de l’aviation civile commerciale. Et que dire du monde de la High Tech et de l’intelligence artificielle. La Chine est prête pour ce combat de titans dont les résultats vont bouleverser la planète dans les années à venir avec les conséquences incalculables sur nos emplois, nos modes de vie, notre confort, notre santé.
Fort de ces quelques données peut t’on dire que le pays s’enfonce dans une crise profonde ? On ne peut que s’interroger, et tout particulièrement au vu d’événements à venir comme le salon GILE, ou la technologie et l’industrie sont aux premières loges de l’évolution de la demande dans un domaine aussi vaste, aussi pointu que l’éclairage sous toutes ses formes.

Guanghzou International Lighting Exhibition

Galerie

Un slogan qui dit tout

En effet, la 29ème édition qui se tiendra sur le site bien connu nommé Import Export Fair Complex, dans les zones A et B annonce plus que clairement la couleur et se nomme “Le pouvoir de l’infini”. Derrière cette thématique à la consonance fort bien trouvée, se cache une offre colossale, tant le marché est vaste. Il ne faut donc pas s’étonner des 200 000 visiteurs annoncés, et des 26 halls réservés aux exposants. Tout ceci fait que cette édition à venir s’annonce comme la plus grande de l’histoire du GILE. Ceci s’explique pour bien des raisons. Ainsi, sous les contraintes de l’intelligence artificielle, de la prépondérance toujours plus forte de la santé, des technologies à faibles émissions de carbone, les biotechnologies, l’industrie de l’éclairage connaît une révolution considérable, mais ouvre aussi d’infinies possibilités de développement et d’innovations comme elle n’en n’a probablement jamais connu. Ajoutons les entreprises impliquées dans l’IoT, le commerce électronique, la maison intelligente, les télécommunications et les solutions intégrées pour la maison. Tout ceci fait désormais partie de l’écosystème de l’éclairage intelligent, et participe à l’expansion du marché. Sans oublier qu’à l’avenir, les sources d’éclairage à spectre complet et centrées sur l’humain créeront ensemble davantage d’applications. En outre, l’éclairage solaire connaît également une croissance rapide, et l’efficacité et la stabilité améliorées des composants photovoltaïques ainsi que la technologie LED rendent les systèmes d’éclairage plus économes en énergie.
Voilà donc ce que les visiteurs du GILE vont donc découvrir pour cette édition 2024. Il est d’ores et déjà acquis que l’offre monte en gamme et s’ouvre donc plus que jamais au monde entier, tout en gardant une politique tarifaire toujours aussi compétitive. La Chine est devenu un des acteurs incontournables de ce métier, tant sur le plan du savoir faire technologique que de son étendue, et ce salon est aujourd’hui l’incontournable mondial de toute la profession. La conclusion, nous la laisserons à madame Lucie Wang, directrice générale de Messe Frankfurt HK « L’avenir est prometteur, la transformation numérique, l’ESG, les normes industrielles et l’innovation axée sur le design sont les priorités. À l’avenir, les produits d’éclairage deviendront plus spécialisés, avec un éclairage intelligent pour toute la maison, des marchés segmentés et des solutions personnalisées offrant des opportunités prometteuses. Les acteurs de l’industrie doivent s’orienter vers l’utilisateur et réexaminer les bases de la technologie d’éclairage pour créer une valeur marchande unique. Adopter la collaboration intersectorielle ainsi que l’innovation dans les domaines de l’IA, de la biotechnologie, de la conception spatiale et de la vie écologique ouvrira de nouveaux marchés au-delà de l’industrie de l’éclairage traditionnelle. Ces nouveaux développements présentent des opportunités passionnantes sur lesquelles les professionnels de l’éclairage devraient capitaliser » Tout est dit dans cette déclaration à laquelle il n’y a rien à ajouter.

Guangzhou International Lighting Exhibition 9/12 juin
Import/Export fair complex
Zone A et B
380 Yuejiang Zhong Road, Haizhu Disctrict, Guangzhou, China.